Une image corporelle positive consiste à respecter votre corps, quelles que soient sa forme, sa taille ou sa couleur. Il est important d’apprécier ce que votre corps peut faire et vous permet de ressentir, car lorsque nous nous sentons bien dans notre corps, nous sommes plus enclins à en prendre soin.

Des études montrent que la façon dont les parents se sentent et parlent du corps et de l’alimentation influe beaucoup sur l’estime de soi de leur enfant et sur ses sentiments envers son propre corps. Pour grandir en santé et fort, les enfants doivent se sentir bien dans leur peau.

En prenant soin de ce que nous disons et faisons en tant que parents, nous pouvons apprendre à nos enfants à avoir confiance en leur propre corps.

Parler avec bienveillance de votre propre corps

 

  • Même si vous n’aimez pas tout à fait votre corps et son apparence, vous pouvez lui témoigner un minimum d’acceptation et de respect. Concentrez-vous sur ce que votre corps peut faire, quoi que ce soit, plutôt que sur ce à quoi il ressemble. « J’aime que mes bras puissent te lever haut ».
  • Parlez des forces, des compétences et des qualités plus que de l’apparence. « Je suis bon en cuisine » ou « J’aime être gentil avec les autres. »
  • Montrez à votre enfant le plaisir que vous éprouvez à manger et bouger . Choisissez des aliments qui vous nourrissent et des activités physiques qui permettent à votre corps de se sentir bien. « Je vais faire une promenade parce que cela aide mon corps à se sentir bien. »
  • Ne parlez pas de poids ou de parties du corps que vous n’aimez pas, surtout devant les enfants. Rappelez-vous aussi, les enfants entendent des choses que nous n’avons pas toujours l’intention de leur transmettre. Si vous n’avez pas une bonne image corporelle en ce moment (ce qui arrive à tout le monde), parlez d’autre chose.

 

Parlez avec bienveillance du corps de votre enfant

 

  • Faites preuve d’amour et d’acceptation inconditionnels envers le corps de votre enfant, quoi qu’il arrive. Par exemple, n’autorisez pas les pseudonymes ou les commentaires basés sur l’apparence de la part de votre famille car ils peuvent être nocifs. Si vous entendez parler d’intimidation à l’école de votre enfant, parlez-en à l’enseignant ou au directeur.
  • Essayez de ne pas comparer votre enfant aux autres. Si votre enfant remarque quelque chose de différent chez lui ou chez quelqu’un d’autre, essayez d’en parler de manière positive ou neutre. « Nous sommes tous uniques » ou « Je ne suis pas grand non plus, mais je suis un coureur rapide. »
  • Parlez de ce qui est à l’intérieur plus que de ce qui est à l’extérieur. Il est important que la plupart des éloges que votre enfant reçoit de votre part n’aient rien à voir avec ce à quoi il ressemble.« tu es courageux » ou « tu es créatif ». 

 

Parler avec bienveillance du corps des autres

 

  • Utilisez les situations de tous les jours pour parler avec vos enfants de la diversité dans notre société. Cela les aide à comprendre que la forme, la couleur et la taille de leur corps les rend unique. Choisissez des livres, des médias et des émissions télévisées incluant des personnes de toutes tailles, et origines culturelles: « Chaque corps est différent et tous méritent le respect. ».
  • Faites attention lorsque vous choisissez vos mots lorsque vous parlez d’autres personnes, même si vous pensez que votre enfant n’écoute pas. En utilisant des mots qui décrivent l’apparence ou qui sont méchants, nous disons que ce à quoi ressemble un corps est plus important que l’identité de la personne. Lorsque les gens commentent la forme ou la taille de leur corps, essayez de vous retirer de la conversation ou de changer de sujet.
  • Très peu d’entre nous ressemblent aux images que nous voyons dans les médias. Pour les enfants plus âgés, leur apprendre à critiquer les médias et les images des médias sociaux.

 

 

Demandez de l’aide si nécessaire. En tant que parents, il peut être difficile de donner un exemple positif si vous ne vous sentez pas bien dans votre corps. 

Traduction de cet article.

 

Quelles difficultés rencontrez-vous vis à vis de cette problématique?

Vos enfants ont-ils une bonne image de leur corps?

 

A bientôt,

Déborah.

PS: je propose des consultations à distance pour vous aider à améliorer vos problématiques de poids, d’alimentation et d’image corporelle 😉